Portrait: Jeremy Marie ou le tour du monde en auto-stop.

 


L´extraordinaire aventure d´un jeune français à coups de pouce.

 

 

 

 

 

 ..

Jérémy Marie, originaire de Caen, est parti de France depuis le 8 octobre 2007 pour réaliser un rêve d´enfant, faire le tour du monde ….en auto stop! Une fois ses études terminées, Jérémy a fait quelques petits boulots pour réunir assez d´argent et pouvoir entreprendre ce grand projet. Curieux de tout, sans à priori et tenté par toute aventure, Jérémy a d´abord traversé l´Europe puis le Moyen-Orient, a ensuite abordé l´Afrique en arrivant en Egypte, puis via le Soudan, l´Ethiopie, le Kenya, l´Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et le Mozambique est arrivé en Afrique du Sud où du Cap il va essayer de faire la traversée de l´Atlantique sans payer un sou! Et bien sûr grâce à son obstination il va y arriver! Vous  devez  lire dans son site internet comment et le récit de la traversée.

Arrivé au Panama, il va passer par le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, le Salvador, le Guatemala et  le Belize. Il rentre au Mexique le 16 mai 2009 par Chetumal puis c´est Cancun et Merida où nous avons eu le plaisir de le recevoir à la soirée Quoi de Neuf du 23 mai: Nuit Blanche. Après quelques jours à Merida, le voilà reparti! Campeche, Villahermosa, Veracruz, Puebla, Mexico, Acapulco, Guadalajara, Léon, Tampico, Monterrey…et les Etats-Unis, Canada et Alaska avant de redescendre par la côte est des Etats-Unis pour rejoindre l´Amérique du Sud.

 

 

 

 

 



Dans le désert du Soudan .                 Ascension du volcan Pacaya au Guatemala.

Il a bien voulu répondre pour Quoi de Neuf à quelques questions.

Pourquoi ce tour du monde en autostop, Jérémy?

Tout d´abord, pour découvrir le monde évidemment, étancher la curiosité que j´ai de ce monde et rencontrer des personnes tellement différentes de nous et paradoxalement tellement proches.
Si je fais de l´autostop, c´est aussi pour tenter de démontrer que faire le tour du monde sans dépenser pour les moyens de transport, ça veut dire être aidé par les locaux, par les populations de tous les pays où je suis passé, donc démontrer la solidarité, l´entraide entre les gens. Oui, ça existe encore! Mon but est un peu de donner un message de tolérance et d´optimisme à une école de Caen, que je parraine.

En plus d´être en contact permanent avec cette école de Caen et de répondre à leurs questions via internet (voir coin des écoles sur son site), je vais parler dans des écoles dans différents pays pour expliquer un peu comment est le monde, les différences, les cultures et leur transmettre ce message.

Ton impression sur le Mexique?

J´ aime beaucoup ce pays! En règle général je préfère les grands pays car j´y passe plus de temps et logiquement, j´ai ainsi plus de temps pour comprendre leur fonctionnement et leur culture. C´est nécessaire pour un pays comme le Mexique. L ´autostop y est un peu plus difficile que pour d´autres pays d´ Amérique centrale mais les routes y sont meilleures aussi, donc ça compense!

Que fais-tu lorsque tu ne trouves pas de véhicule ?

Effectivement, dans la vie d´un autostoppeur, il arrive de ne pas trouver de véhicules dans certains endroits et pour diverses raisons. Il faut savoir que le fait d´essayer d´arrêter activement un véhicule permet de ne pas toujours avoir une notion objective du temps, car celui-ci passe très vite et, souvent, je ne me rends pas compte des heures qui défilent. Attendre ne me dérange pas, car j´ai le luxe d´avoir du temps. Néanmoins, lorsque la nuit tombe et que je me trouve au milieu de la route, là se trouve le réel problème. Mes soucis premiers sont ma sécurité et ma santé…Alors dans cette situation, il me faut trouver rapidement un endroit où dormir, dans l´espoir de ne pas être dérangé dans mon sommeil.

Ce tour du monde en autostop en quelques chiffres.

Actuellement : 50650 km parcourus, 619 véhicules.

Plus long temps d´attente : 7 heures au Costa Rica

Plus long lift avec un seul véhicule : 6 jours et 4 heures en Italie (ok, 58 jours avec un catamaran entre l´Afrique du Sud et Panama).

Plus grosse chaleur : 51°c au Soudan

Plus grosse "froideur": -10°c en Bosnie

Où est Jérémy aujourd´hui? Sûrement toujours au Mexique, entre deux villes, entre deux stops.

Consultez son site web:   http://www.tour-du-monde-autostop.fr/  pour lire ses impressions et ses aventures dans les pays traversés, suivre son itinéraire et voir ses superbes photos.

Et si vous voulez lui donner un coup de pouce…vous pouvez lui faire un don à travers son site.

Bon vent Jérémy! Ça a été un plaisir de te rencontrer! (Martine Bordi pour QdN, juin 2009).

  

  

  

  

  

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau