Les XV ans de Verónica Rodriguez.

 

Les XV ans de Veronica.

Je rencontre Verónica lors du montage de sa nouvelle exposition individuelle à la galerie du théâtre Peón Contreras. Entre échelles, disposition des œuvres et interview, elle répond à quelques questions sur ces quinze ans de parcours artistique et sa relation avec le rituel de la célébration des XV ans chez les jeunes filles au Mexique et dans toute l´ Amérique latine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 


EXPOSICION "MIS XV CAPRICHOS" de VERÓNICA RODRÍGUEZ SERRANO du 14 avril au 15 mai 2011 à la Galeria del Callejón del Congreso du théâtre Peón Contreras. Inauguration: mardi 3 mai à 20h00.


Verónica, parle-nous du thème de ta nouvelle exposition: XV años Caprichos.

Quinze Años c´est en fait pour célébrer mes quinze ans de travail artistique. Mais j´ai voulu jouer aussi sur cette date des XV ans qui est en Amérique latine très importante pour les filles. En effet, à l´occasion de son quinzième anniversaire, une fête est organisée pour chaque jeune fille, une sorte de bal des débutantes. Cette fête, très traditionnelle, marquera l´entrée dans le monde de la jeune fille. Elle y sera présentée à la société et implicitement pourra commencer à être courtisée et se marier. C´est aussi une manière de montrer le statut social de la famille. Cette fête est souvent préparée des mois à l´avance et les familles moins aisées font de gros efforts financiers pour pouvoir l´offrir à leur fille.
Messe, robe de princesse le plus souvent dans les tons de rose, bouquet de fleurs, diadème, demoiselles d´honneur, cavaliers (les chambellans), gâteau à étages, tout y est. La quinceañera, comme on l´appelle en espagnol, ouvrira le bal en dansant une valse avec son cavalier puis avec son père et ses amis. Elle portera ses premières chaussures à talon et sa mère lui offrira sa dernière poupée, symboles que l´enfance est bien terminée et que sa vie de femme peut commencer.
Voilà, moi aussi j´ai 15 ans, je suis une demoiselle, j´ai fait mes preuves. Cette exposition représente pour moi la fin d´un cycle qui m´aura amenée à une certaine maturité artistique.

Verónica Rodriguez.  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Comment as-tu représenté ces XV ans ?

L´exposition comprend 13 tableaux et une installation tournant autour du thème des XV ans et sa relation avec différents contextes. J´ai repris des éléments symboliques de cette fête et des éléments de la culture yucatèque en les mêlant à des détails de Velasquez ou Goya pour les XV ans dans un contexte ancien: "Serie Quinceañeras Barrocas". Pour la "Serie Quinceañeras Postmodernas" ces mêmes éléments se retrouvent dans un contexte contemporain. J´ai voulu y représenter les phénomènes de mode actuels dans la société yucatèque traditionnelle. Les jeunes reprennent plusieurs courants, punks, comics, gothique, emo… sans en connaitre vraiment la signification, juste pour créer une mode, jouer avec leur apparence et s´identifier entre eux.
Depuis 2008 je travaille sur l´image de la femme dans notre société, les étiquettes que cette société nous impose à nous les femmes et que nous nous croyons obligées d´assumer en devenant des super women idéales, belles, brillantes, bref parfaites dans tous les domaines, c´était le thème de mon exposition "Plastik Fille" de 2009 dont trois toiles se retrouvent dans cette exposition. J´ai voulu mettre l´accent sur l´influence de ce rôle de super femme sur les jeunes filles qui crée des sortes de lolitas, enfant-femme mêlant candeur infantile et provocation sexy avec l´installation "Quinceañeras Postmodernas". Ceci peut impliquer des problèmes, chez ces très jeunes filles, tels que l´anorexie pour coller à l´image de la femme idéale fabriquée par notre société.

Serie Quinceañeras Postmodernas  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

 


Quelles techniques as-tu utilisées ?

J´aime expérimenter. J´utilise et mélange différents supports, différentes techniques, acrylique, huile, laque, aérosol, collage, stencil et aussi impression digitale.
Avec l´installation, l´œuvre acquiert une dimension tridimensionnelle et devient plus réelle. Elle offre au public une sensation nouvelle et lui permet de vivre l´exposition.

Serie Quinceañeras  Barrocas 

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Alors ces derniers quinze ans, Veronica, comment se sont-ils passés ?

Avant d´entrer à l´université, je passe une année en France. L´art visuel a toujours été un domaine où j´ai voulu m´exprimer et cette année en France renforce ce désir. Je m´inscris donc à La Esmeralda, le Centre National des Arts à Mexico où je vais étudier durant 5 ans. Je passe, ensuite, une année à New York pour me perfectionner en peinture. De retour à Mexico, je vais participer à de nombreuses expositions sur divers thèmes mais toujours avec une prédilection pour des sujets sur lesquels notre société nous fait réfléchir: religiosité, icones, mouvement zapatiste, les villes, la femme…
Une autre période commence en 2003. Avec Raymond, mon mari, nous venons nous installer à Mérida où nait notre fille Ainhoa. Entre temps, je participe à des expositions collectives à Mérida et à Campeche.
Depuis 2007, je donne des classes d´arts visuels à la faculté d´architecture de la UADY. Enseigner, c´est pour moi une expérience différente et elle m´apporte énormément. Je partage mes techniques avec les jeunes et en même temps reçois beaucoup d´eux. Les jeunes, ce sont d´autres modes, d´autres langages et ils ont une telle soif d´apprendre, d´écouter, de voir, d´expérimenter qui fait que moi aussi j´apprends d´eux. Etre à leur contact est définitivement très enrichissant.

Merci Verónica. Couleurs vives ou tons plus pastel, juxtapositions d´éléments kitchs et baroques, force des images et engagement personnel, l´œuvre de Verónica Rodriguez Serrano est à son image, originale et créative.

Article: Martine Bordi, mai 2011.

L´exposition, "XV caprichos" est ouverte jusqu´au 15 mai 2011, vernissage: mardi 3 mai à 20h00 à la Galeria del Callejón del Congreso du théâtre Peón Contreras.

  

 Serie Quinceañeras  Barrocas

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

..

Serie Quinceañeras Postmodernas   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (3)

1. Lucy 10/05/2011

Hermana, mis más sinceras felicitaciones por las 15 primaveras que has sido siempre de lucha constante por avatir aquellos que no creían en tu trabajo. Esté día te has demostrado que todo se puede incluso bar bofetadas con guante blanco a todos aquellos que dudaron que podrías seguir en el negocio de Arte Plastico. Muchas Felicidades por este gran logro...

2. paola giovine 03/05/2011

querida Verónica,
qué alegría ver tus obras! desafortunadamente no podré estar hoy en la inauguración , aunque me encantaría felicitarte en persona!
Me gustó mucho el tema y seguro voy a ver la exposición.
Saludos cariñosos a ti, a Raymond y a Ainhoa, que ya está casi quinceañera!!
abrazos,
paola

3. Elisabeth Lipkès (R.Span) (site web) 03/05/2011

Bonjour Véronique, Très heureuse et très surprise par la beauté de tes Tableaux, en fait très romantiques !!

Toutes nos félicitations de notre part, nous ne vous oublons pas et nous vous gardons dans notre coeur...

Une belle réussite "Quiceañera!
Avec toute notre fidèle amitié Lisette et Pablo.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau